Distillerie Miltonduff

Miltonduff-distillerie-distillery-1Localisation de la distillerie Miltonduff

À quelques kilomètres d’Elgin, dans le Speyside en Écosse, et plus exactement au sud de cette bourgade, se trouve la distillerie Miltonduff. Tout près de là se dressent les ruines du monastère de Pluscarden. Selon la légende, les moines y préparaient déjà de la bière et une boisson nommée ilisge beatha (whisky).

Historique de la distillerie Miltonduff

Elle occupe l’emplace­ment de l’abbaye Pluscarden, qui possédait une brasserie au 13e siècle,Miltonduff-distillerie-distillery-2 et probablement aussi une distillerie clandestine par la suite.
On sait que les secrets de fabrication de « l’aqua vitae » (eau-de-vie en latin) furent diffusés en Ecosse par des moines venus d’Irlande. De là à penser que le whisky était déjà présent sur place avant la date de création de Miltonduff, il n’y a qu’un pas… La distillerie occupe l’emplacement d’un ancien moulin ayant appartenu aux Bénédictins. 

En 1824, un an après l’adoption de « l’excise act », Andrew Peary et Robert Bain ont obtenu une licence de distillation sur ce site, probablement une ferme qui élaborait déjà du whisky, appelée Milton. Le nom définitif a été adopté après le ra­chat de la distillerie par la famille Duff quelques années après. Elle fût rachetée en 1866 par William Stuart, qui possédait déjà Highland Park. Le propriétaire suivant, Thomas Yool & Co, la revendit en 1936 à George Ballantine and Son, filiale de Hiram Walker.

En 1964, deux alambics de type Lomond furent ajoutés ; cela permit de fabriquer un single malt différent, plus corsé, diffusé sous le nom de Mosstowie (en plus de la production traditionnelle de Miltonduff) ; mais en 1981, ces alambics furent démontés et remplacés ce qui permit de répondre à la demande croissante de whisky Miltonduff. La distillerie, avec ses 6 alambics, est racheté par Allied Lyons, qui deviendra par la suite Allied Distillers, puis Allied Domecq. Ce groupe est finalement acquis en 2005 par Pernod Ricard (par l’intermédiaire de sa filiale Chivas Brothers) qui devient alors numéro 2 du scotch whisky.

La distillerie Miltonduff

Depuis sa rénovation en 1974, la capacité de la distillerie Miltonduff est de 5,5 millions d’hl, ce qui est impor­tant pour le Speyside. L’équipement comprend une cuve de brassage (où sont produits jusqu’à 40 brassins par semaine), 16 fermenteurs en inox et trois paires d’alambics. Les chais de stockage ont une capacité de 54 000 fûts.
En 1964, la distillerie Miltonduff a été équipée d’une paire d’alambics Lomond, c’est-à-dire un alambic tradi­tionnel (pot still) surmonté, au lieu du col de cygne traditionnel, par un système de plaques horizon­tales, comme dans les alambics en continu de type Coffey. Il en est sorti un malt appelé Mosstowie, devenu une vraie rareté. Mais, n’apportant rien de plus que l’alambic traditionnel, le Lomond a été abandonné en 1981.
Pour réduire la consommation de fuel, les alambics ont été équipés depuis peu de thermo compres­seurs qui, récupérant la chaleur, produisent 40 % de la vapeur nécessaire à la distillation.
Le whisky qui y est produit est un élément central des blends Ballantine’s. 

Type du Whisky de la distillerie Miltonduff

Il est connu pour son équilibre, sa fraicheur, son fruité, et son élégante complexité. 

Style : Floral, odorant, franc, ferme, élégant. Apéritif.(Michael Jackson)

Fiche de données

Nom: Miltonduff 
Prononciation: milton daff
Signification: moulin noir  
Propriétaire: Pernod Ricard 
Date de création:  1824 
Statut: en activité 
Processus de distillation 
Source: The Black Burn 
Cuves de brassage:  
Cuves de fermentation:  18 
Alambics:  3 wash stills
3 spirit stills 
Production annuelle:
(litres d’alcool/an)
5.240.000

Notre offre de whiskys de la distillerie Miltonduff