Distillerie Port Ellen

Localisation de la distillerie Port Ellen

Distillerie-Port-Ellen-4La distillerie Port Ellen est la plus méridionale des distilleries d’Islay, située dans le village homonyme. Elle se trouve sur la côte sud de l’île à proximité des distilleries de Laphroaig et Lagavulin. Cette distillerie a définitivement fermé ses portes en 1984.
Dans la vallée de Port Ellen sur lslay, on peut encore distinguer les vestiges de l’ancienne distillerie. Il n’y a malheureusement plus que les entrepôts, la touraille et quelques bâtiments annexes. Derrière se dresse depuis 1973 l’imposante malterie de Port Ellen, qui fournit en malt quelques distilleries d’Islay. Ce n’est que depuis sa fermeture que la distillerie jouit d’une grande popularité.
Elle demeure une distillerie essentielle par la qualité de sa production. Les bouteilles encore commercialisées par des embouteilleurs indépendants sont très recherchées. Le whisky qui est toujours existant aujourd’hui est vendu à un prix en conséquence.

Historique de la distillerie Port Ellen

Distillerie-Port-Ellen-3La distillerie Port Ellen fut construite entre 1824 et 1825 par Alexander Kerr Mackay avec le support du laird Walter Campbell sur le site d’un vieux moulin.
En 1824, le test du premier Spirit Safe (coffre à alcool) eurent lieu, de même que les premiers tests de distillation en continu (alambiques de style « Patent » ou « Coffey » réalisés par Robert Stein et Aenas Coffey. Quelques mois après le début des opérations, Alexander K. Mackay est en faillite et trois membres de la famille prendront successivement en main la distillerie.
En 1832, John Ramsay et ses cousins John et Thomas Morrison dirigent la distillerie.
En 1842, les stocks de whisky correspondaient à 7399 gallons (environ 33700 L). Ce succès était lié à l’exportation directe du whisky sur le marché américain.
En 1848, le chais N°1 est réputé être le premier chais franc (duty free) de whisky du Royaume-Uni.
La distillerie s’est considérablement agrandie dans les années 1860 sous la gouvernance de John Ramsay, jusqu’à sa mort en 1892.
Sa femme, Mme Ramsay, poursuivît son exploitation jusqu’à sa mort en 1906, lorsque le domaine passa en main de son fil, le capitaine Iain Ramsay.
Distillerie-Port-Ellen-2Les affaires furent difficiles pendant la première guerre mondiale et le capitaine Ramsay vendit la distillerie en 1920 à la Port Ellen Distillery Co. Ltd, et à sa liquidation, les biens furent transférés à la compagnie crée par John Dewar & Sons Ltd and W.P. Lowrie and Company Ltd and Co.
Cette compagnie fusionna avec la The Distillers Company Limited (DCL) en 1925.
La distillerie Port Ellen ferma en 1929 pendant la grande dépression et fut transférée à la filiale de la DCL Scottish Malt Distillers Ltd. A ce moment, les stocks de whiskies dans les chais suffisaient pour 40 ans. La distillerie fut utilisée pendant 36 ans comme aire de maltage et de stockage (chais), avant sa réouverture.
La reconstruction de la distillerie Port Ellen commença en 1966 et les travaux achevés le 1 avril 1967 au prix de £400,000. Cela inclus entre autre un nouveau mash tun, la reconstruction du kiln N°2, et l’augmentation du nombre d’alambiques à chauffage directe de 2 à 4.
En 1970, les alambiques furent convertis en chauffage indirect à vapeur.
Les aires de maltages furent fermées en 1973 lorsque les nouveaux maltings furent ouvert sur le site.
La distillerie Port Ellen ferma ses portes en 1983 et la salle des alambiques, ainsi qu’un certain nombre de bâtiments furent démolis 20 ans plus tard.
La License fut annulée en 1992.
Les bâtiments eux-mêmes ont commencé à être détruits. Un des trois toits en forme de pagode a été détruit en 2004.

La distillerie Port Ellen

Distillerie-Port-Ellen-1La distillerie Port Ellen a été équipée en 1973 d’une malterie. C’est désormais la seule activité industrielle maintenue sur le site. Port Ellen alimente maintenant les autres distilleries de l’île d’Islay : Lagavulin, Caol Ila, mais aussi Ardbeg, Laphroaig, Bunnahabhain, Kilchoman, ainsi que celle de Tobermory sur l’île de Mull.
Aujourd’hui, Port Ellen produit environ 20 000 tonnes de malt par an.
L’eau utilisée provient du Loch Leorin. L’orge utilisée appartient généralement aux variétés «Optic » ou « Troon » ; elle est livrée par bateau, à raison d’environ 1 200 tonnes à la fois.
La malterie dispose de 8 cuves de germination, de plusieurs aires de maltage et de 3 fours de séchage, alimenté principalement par dufuel. Chaque four est également équipé d’un fourneau à tourbe, qui permet d’imprégner le « malt vert » à la teneur en phénol souhaitée. Selon The Quaich, il faut chauffer le malt pendant près de 12 heures pour obtenir une teneur de 15 à 20 ppm, et 18 heures pour un taux de 45 ppm. Le séchage terminé, le malt est laissé « au repos » pendant trois semaines avant d’être envoyé dans les distilleries auxquelles il est destiné.

Type du Whisky de la distillerie Port Ellen

Distillerie-Port-Ellen-5Facilement reconnaissable à son caractère iodé et à son parfum de tourbe, Port Ellen est un single malt typique d’Islay possédant des notes d’épices et de mousse. Comme le Talisker, le Port Ellen possède une note très poivrée avec l’arôme typique salé-fumé. La finesse et l’équilibre des whisky commercialisés par cette distillerie sont particulièrement réputés. Depuis que l’on sait que la distillerie ne reprendra jamais son activité, le whisky est de plus en plus demandé.
La production est totalement arrêtée depuis 1984. Il existe néanmoins dans le commerce des bouteilles issues de fûts précieusement conservés et commercialisées par des embouteilleurs indépendants. Ces bouteilles sont très rares et donc vendues à des prix très élevés.

Quel va être le dernier millésime de ce whisky culte ? Les stocks diminuent, à la distillerie, tandis que l’engouement pour les malts d’Islay monte — avec la spéculation ! Port Ellen est le plus rare des malts d’Islay, malgré un grand nombre d’embouteillages indépendants. 

 Style : Huileux, poivré, salé, fumé, herbacé. Avec du poisson fumé.(Michael Jackson)

 

Fiche de données

Nom: Port Ellen
Prononciation:  
Signification:  
Propriétaire: Diageo
Date de création: 1825
Statut: fermée, partiellement demoli
Processus de distillation
Source: Leorin Lochs
Cuves de brassage:  
Cuves de fermentation:  
Alambics: 2 Wash stills
2 Spirit stills
Production annuelle:
(litres d’alcool/an)

Notre offre de whiskys de la distillerie Port Ellen