Alain Brumont – Ses grands Madirans – le millésime 2010

Un millésime aux surprises aromatiques

« Après 2009, le millésime d’anthologie, 2010 sera mon millésime. La nature a été très généreuse, les vins sont équilibrés, de très beaux tannins, avec une grande expression aromatique et une structure harmonieuse. Ce millésime tourné vers le plaisir et le fruit, vous surprendra par son étonnante fraîcheur. » Alain Brumont

Plus de 30 années de détermination, d’expérimentation, d’innovation
Pour offrir à tous les amateurs de grands vins
Un style de vin unique, abordable, un vin d’auteur magnifiant le Tannat.

Les dates

1979 Alain Brumont hérite de Château Bouscassé, Domaine familial et développe un style unique de madiran dans sa pure tradition.

1981, Alain Brumont achète le Château Montus. La décision est prise de dompter le potentiel du TANNAT pour en faire un vin exceptionnel.

1985, le début d’une longue aventure : 1ières ventes en souscription, 1ièr millésime de Montus Prestige, 1ier Madiran composé de Tannat à 100%, entièrement élevé dans des
barriques neuves et 1ier millésime confronté aux plus grands vins du monde.

1990, Toujours à la recherche de nouveaux terroirs, Alain Brumont découvre une pente de 3 hectares composée de gros galets, l’idéal pour le Tannat : Montus La Tyre, le meilleur Madiran jamais vinifié !

1995, Construction du nouveau chais au Château Montus, la Cathédrale du Tannat !

2000, Premier millésime de Château Montus La Tyre

2010, « Château Montus-Château Bouscassé reconnus parmi les 5 domaines français au sommet » (Bettane
& Desseauve)

2011,
 nous fêterons avec vous :

  •  les 25 ans de vente en Primeur de Château Montus – Château Bouscassé
  •  les 30 ans du parcours exceptionnel d’Alain Brumont, toujours tourné vers le futur.

Comme pour chaque millésime, Alain Brumont et son équipe sont heureux de vous donner un aperçu du style du millésime 2010 : pureté, fraîcheur et plaisir.
2010 nous donnera des vins équilibrés, très frais, au fruité intéressant et complexe. Les tanins sont plutôt discrets, et les vins moins puissants et concentrés que l’année dernière. C’est un millésime tourné vers le plaisir et le fruit, qui sera prêt à boire assez rapidement. Les finales sont pures et en tout fraîcheur.

Le Millésime

Début de saison dans la normale avec une sortie plutôt faible.
Le printemps est une période régulière, sans à coup majeur. Cela nous donne une floraison rapide, qui se passe bien. La pression phytosanitaire est basse.
L’été reste frais dans l’ensemble, avec un coup de froid début juillet, qui fait prendre un peu de retard. Par contre, les températures du mois d’août sont assez élevées, notamment en fin de mois, avec une semaine très chaude.
De ce fait, la maturité se poursuit, et la véraison se passe normalement.
Pas de stress hydrique.

Le mois de septembre est dans la moyenne, sans excès particulier. De petites pluies en début de mois, assurent les besoins nécessaires à la bonne maturation du raisin. Par, la suite, le temps sera stable jusqu’à fin octobre.
Les vendanges se passent bien, du fait d’une météo clémente, toute fois une dizaine de jour de retard. En effet, nous avons constaté une évolution importante des maturités autour des 5 et 6 octobre. Avant cette date, la maturité phénolique était plutôt limite, avec un fruit encore très végétal. Après, nous sommes passé à un beau fruité, mûr sans excès, et des tanins à un beau niveau de maturité. Grâce à une belle arrière saison, les cabernets ont pu se hisser au niveau des Tannat.

2 Les vins :

Château Bouscassé
Charnu, tout en rondeur, les tanins sont sphériques et le fruit domine : framboise, poivre, rose.

Château Bouscassé Vieilles Vignes
Le vin étonne par son accessibilité : tanins fondus, fruité dominant, avec beaucoup de
volume en bouche. Déjà une belle maturité.

Château Montus
Les tanins sont droits et lisses, la bouche est longue et tout en finesse, le style Montus est bien là. L’aromatique est complexe : fruits rouges, menthol, épices douces.

Château Montus Cuvée Prestige
Puissant, comme à son habitude, il reste étonnamment frais, avec un fruit croquant. Les tanins sont ciselés et le vin possède déjà une belle minéralité.

Château Montus « La Tyre »
La parcelle prenant de l’âge, le style s’est affiné : tanins précieux, soyeux, presque doux. Aromatique complexe et décalé : fruits rouges, jaunes, thé vert, poivre gris.