Larmendier-Bernier : Domaine

Au début, la terre et le cep…
Notre métier et notre passion, en extraire le meilleur et préserver cette terre pour nos enfants.
Nous n’avons pas choisi la facilité des méthodes courantes, mais la voie bien plus gratifiante d’une culture intelligente de la vigne.
À la recherche de vins sans artifices…
Sur ce site, vous trouverez une approche de la philosophie qui guide nos actes, quelques images de notre travail, des infos pratiques pour trouver nos Champagnes ou nous contacter. Bonne visite ! (Pierre et Sophie Larmandier)

Une viticulture naturelle, parce que c’est le bon sens.

portrait-2aCe n’est pas à cause de la tradition que nous pratiquons une viticulture naturelle, c’est simplement parce que c’est le bon sens. La création d’un grand Champagne, comme tous les grands vins, commence à la vigne. En effet, c’est le raisin qui porte en lui toutes les qualités et l’authenticité qu’aucun homme ne saurait inventer.
La recette d’un bon raisin est simple mais exigeante : vieilles vignes, travail des sols, rendements mesurés ; une vigne qui s’assume sans perfusion d’engrais et une vendange manuelle à maturité.
Nous n’avons pas choisi la facilité des méthodes courantes, mais la voie bien plus gratifiante d’une culture intelligente de la vigne. A la recherche de vins qui expriment leur terroir, sans artifices…
Notre vignoble, une quinzaine d’hectares, âgé de 33 ans en moyenne, est situé sur les terroirs de la Côte des Blancs : Vertus classé Premier Cru et Cramant, Chouilly, Oger, Avize, tous classés Grands Crus.
Nous avons la chance de travailler sur de très beaux terroirs, ce serait dommage de ne pas les « porter jusque dans votre verre ».
Le terroir ne suffit pas, il est au vin ce que la partition est à la musique : à quoi bon si le cépage , le plant de vigne (l’instrument) et le vigneron (l’interprète) ne sont pas à la hauteur ?
Ainsi, nos vignes sont cultivées dans le respect du terroir (labour pour favoriser un enracinement en profondeur et préserver la vie des sols) et le respect des équilibres de la plante tout au long de l’année culturale. Alors les rendements sont naturellement mesurés et le vin nous le rend bien tant par sa structure que par sa maturité.

L’encépagement : 85 % de Chardonnay et 15% de Pinot Noir. La cueillette des raisins est manuelle.

La philosophie de Larmendier-Bernier : lire plus