Opihr Gin – Oriental Spiced Gin

Marque Le gin Opihr est un nouveau London Dry Gin naturellement parfumé avec des herbes exotiques, soigneusement sélectionnées par le maître distillateur, issues des pays se trouvant sur l’ancienne route des épices. Ce gin incarne parfaitement l’intensité exotique de l’Orient, combinant un gin de haute qualité issu de la plus vieille distillerie d’Angleterre, avec plantes cueillies à la main comme de la coriandre du Maroc, du poivre noir d’Inde et des baies de cubèbe épicées d’Indonésie. .  

 opihr-03Opihr Gin : Épicé avec des épices orientales. Réveille vos sens.

La route des épices Longtemps célèbre pour ses richesses, Opihr est une région légendaire qui est devenue prospère sous le règne du roi Salomon. Bien que son emplacement exact reste mystérieux, on dit que cette région se trouve le long de l’ancienne route des épices – la route sur laquelle voyageaient à l’époque les marchands pour pratiquer le commerce des herbes et des épices. Un héritage ancien L’héritage de ce gin est solidement lié à la route des épices. Il est conçu avec une sélection de plantes exotiques cueillies à la main et soigneusement choisies par le maître distillateur. Il y a également des notes de baies de cubèbe épicées d’Indonésie, de poivre noir d’Inde et de coriandre du Maroc. Tradition, aujourd’hui et demain Ces herbes terminent leur voyage à la distillerie G&J, la plus vieille distillerie d’Angleterre, où ce gin de qualité est réalisé de la même manière depuis 1761. Le résultat donne le Opihr Gin, un gin unique avec des notes d’agrumes équilibrées par des arômes terreux et chauds, avec également des épices douces.

Les meilleurs cocktails avec Opihr Gin : consultez les pour savoir plus sur le distillateur

 

Opihr-spiced-gin-01

 

 

Notes de dégustation

opihr-flavourCouleur : Un alcool très clair.
Nez : Un gin épicé avec des épices orientales et ayant un caractère intense. Il y a des notes parfumées et douces. On retrouve également des arômes d’épices terreuses assez chaudes en arrière-plan, équilibrées par des agrumes.
Bouche : Des notes légères de camphre, un goût sucré et des épices d’Orient créent un aspect en bouche assez chaud qui se prolonge mais ne s’intensifie pas. Finale et profile aromatique: Longue finale avec des arômes de poivre noir écrasé et d’épices.  
« Opening the bottle and giving it a good sniff reveals copious black pepper. Pouring into a glass, the aroma changes to a much-more cardamom-led experience. There are hints of juniper and coriander. Trying Opihr neat is a very rewarding and warming experience; the spices are clear and evident in the attack, middle and finish. The juniper is almost overwhelmed by the spices but it manages to just hang in there with a surprisingly clear pine-taste underpinning the overall experience. There’s the burn of citrus and it isn’t the smoothest gin in the world either, with the alcohol roughening the warming feel of the drink. There’s a certain smoky tobacco thing going on too; I can’t help but think of cigars. Mixing a G&T (3:1 with Fever-tree, no garnish) drives-off a load of cardamom in the effervescence along with soapy hints of coriander. The flavour is wonderful; the tonic water smooths-out any trace of alcohol harshness and adds/brings-out a complimentary load of citrusy goodness. The cardamom is still in strong evidence but its like a small cardamom float and doesn’t overwhelm. There’s a pleasant biting astringency in the after-taste but the ride is rounded and exiting. It makes my mouth water copiously when drinking it and each mouthful leaves me wanting another; I could practically inhale these. Purists might complain that the juniper isn’t as dominant as it should be, but I’m happy. All-in-all, Opihr Gin really ticks all the boxes for me; it’s got flavour in spades, it’s loaded with spice, it stands well on it’s own and it makes a magical G&T. … I’m so glad it lived-up to that moment when I saw it on the shelf. » (ginjourney.co.uk/  

54, 00

Poids 1.50 kg
Distillerie

,

Pays

Alcool (ABV) en %

Contenu en cl