Grappa Nardini – Riserva – 50%

Nardini-riserva-tubeEmballage en boîte cadeau (offerte)

Stockée dans des barils en chêne de Slavonie durant trois à cinq ans, la grappa Nardini Riserva jouit d’une délicate complexité qui l’a rendue populaire dans le monde entier. Le subtil bois vieillissant donne à cette grappa de la douceur et un goût sucré en bouche ainsi qu’une chaleur délicieuse lorsqu’on l’avale, qui pour certains rappelle un malt des Lowland. Décrite comme « exquise » par le dégustateur Malcolm Gluck, « Riserva » le prix ‘Best-in-Class’ du concours International Wine & Spirit de 2006.

L’Italie produit plusieurs excellents vins, mais elle ne produit qu’une seule grande eau-de-vie, la légendaire grappa. Translucide ou légèrement doré lorsque affiné, l’élixir qui fait la fierté des Italiens s’invite à table en fin de repas pour le plaisir des amateurs de finesse et d’élégance.

Grappa Nardini : aux origines de la Grappa

D’après G. Maffioli, dans Il Ghiettone Veneto, la grappa Nardini aurait été modestement lancée en 1748 par Bortolo Nardini dans la petite ville de Bassano, non loin de Venise. La création d’un pont qui passait juste sous ses fenêtres devait deux ans plus tard apporter quelques clients nouveaux.
La grappa Nardini va tirer son succès de la guerre. Les lois de la Sérinissime République ayant été détruites par Bonaparte, Bortolo Nardini en profita pour obtenir une licence de distillateur et s’installer dans une boutique de Venise encore tenue par ses héritiers et telle que le jour de son ouverture au XVIIIème siècle.
Cette boutique devint le lieu de rendez-vous d’un certain nombre de clochards et ce fut en leur vendant à bas prix les fonds des jarres et des tonneaux que Nardini découvrit l’art des “coupes” qui devait être ensuite utilisé par presque tous les fabricants des grands alcools, qu’il s’agisse des whiskies blended ou des cognacs. 
La guerre de 14, dont le front était situé à proximité de Venise, devait donner à la grappa Nardini son envol définitif. De mille hectolitres de vin distillés en 1914, il passa à un million en 1918…
La plupart des anciennes distilleries de grappa sont installées au pied des Alpes, au nord de la vallée du Pô, suivant un arc de cercle dont les extrémités sont Venise et Gênes. La grappa qui est douce à Venise, devient de plus en plus raide en allant vers Gênes. Pour les genois, la grappa de Venise n’est qu’une “liqueur pour demoiselles”, alors que pour les vénitiens, la grappa de Gênes est un “alcool de sauvages”.
La famille Nardini cultive son raisin depuis 1779 à Bassano del Grappa, elle est à la fois la plus ancienne et la plus moderne distillerie de grappa d’Italie. Elle jouit d’une immense réputation et d’un succès croissant à travers le monde.

Grappa Nardini … une délicatesse!

Brochure-Nardini

Notes de dégustation

Température idéale de consommation : Entre 16 et 18° C (61-64° F).
Robe :  jaune paille.
Nez : Le chêne souple apporte de la structure, avec des notes de thé au jasmin, de cannelle, de meringue au citron et des zestes de fruits mixés. Ensuite apparaissent des notes de pomme, de peaux de poires et de miel d’acacia.
Bouche : Doux et bien huileux, avec des tons de chêne qui mènent à des notes de thé au jasmin, de pommes cuites au clou de girofle et de miel. Le tout épicé par de la cannelle et des pointes de meringue au citron.
Finale : Finale équilibrée, avec du chêne, des épices et un mélange de fruits cuits.
(notes de dégustation by Ian Wisniewski, London, June 2003)

49, 10

Poids 1.50 kg
Distillerie

Pays

Région

Classification commerciale

Age

Alcool (ABV) en %

Contenu en cl