Ole Smoky Moonshine Cherries

Ole Smoky’s Moonshine Cherries est une tradition des partys des Appalaches. Chaque pot est rempli à la main de cerises au marasquin fraîches trempées dans le Ole Smoky’s 100 proof moonshine. Chaque cerise dit un « doux bonjour » suivi d'un « au revoir chaleureux ». Une fois que les cerises ont disparu, profiter du reste du Ole Smoky’s Moonshine Cherries pour vous créer un cocktail, et pourquoi pas l'ultime Coke Cerise ou Shirley Temple. Prenez un « lar » de Ole Smoky’s Moonshine Cherries quand vous allez en visite … vos hôtes seront ravis! Et n'oubliez pas d'en acheter aussi pour vous ! 

 

 

Boire le Moonshine en toute légalité

(Gatlinburg, Tennessee) La petite histoire d’Ole Smoky Moonshine a tout d’un grand succès… né dans la clandestinité.

Il y a quatre ans, quand l’État du Tennessee a légalisé les distilleries, Joe Baker a sauté sur l’occasion pour faire connaître le moonshine, un alcool que ses oncles, ses grands-pères et ses arrière-grands-pères fabriquaient jusqu’alors illégalement.

Aujourd’hui, la distillerie Ole Smoky Moonshine de Gatlinburg, située au pied des Smoky Mountains, attire énormément de curieux qui repartent presque inévitablement avec un pot Mason rempli du puissant alcool.

Comme plusieurs Américains du sud-est des États-Unis, les ancêtres de Joe Baker ont commencé à distiller leur propre alcool lorsque les taxes sur le whisky ont explosé, à la fin du XIXe siècle. Les distilleries illégales se sont ensuite multipliées pendant la prohibition. Les moonshiners se rendaient dans les montagnes des Appalaches et, à la clarté de la lune, fabriquaient leur boisson alambiquée en cachette.

«Pour les familles, c’était une source de revenus supplémentaires. Les gens avaient de grandes familles et les temps étaient durs. Pour plusieurs personnes de la région, c’était une manière de faire un peu de sous», raconte Johnny Baker, oncle de Joe Baker et coordonnateur des ventes aux groupes d’Ole Smoky Moonshine.

lire la suite

Les Moonshiner’s – histoire.

Tout d’abord, il est nécessaire de faire un peu d’histoire.

On est juste après la première guerre mondiale. 1920. Le monde se remet encore de cet évènement, quand les Etats-unis banissent l’alcool de leur pays. En effet, le gouvernement est préoccupé par les habitudes de consommation des américains, surtout que les nouveaux immigrants boivent également.

Et oui, parce que les immigrants viennent de pays avec une habitude de consommation d’alcool :

  •     Irlande (Whisky et bière)
  •     Allemagne (Bière et alcools forts)
  •     Hongrie (Alcools forts)
  •     Autriche (Bière et alcools forts)
  •     Pologne (Vodka)
  •     Angleterre (Bière et Whisky)
  •     Russie/URSS (Vodka)

Afin de ne pas voir l’alcool freiner la croissance (bien nécessaire à cette époque), le sénat vote une interdiction de consommation, production et transport de l’alcool.

lire la suite

Cocktails – recettes

Lire ici

34, 40

Poids 1.50 kg
Distillerie

Pays

,

Région

Marque

Contenu en cl

Alcool (ABV) en %